Importer des données SIG (systèmes d'information géographique) dans Google Earth sur ordinateur

Contenu du tutoriel

Conditions préalables

  • Aucune compétence en programmation n'est requise !

  • En avril 2017, la sortie de Google Earth sur le Web a permis aux utilisateurs d'accéder à Earth dans leur navigateur. Cependant, pour ce tutoriel, vous devez installer Google Earth Pro sur ordinateur. Pour télécharger la version la plus récente, cliquez ici. C'est gratuit !

C'est parti !

  1. Ouvrez Google Earth Pro.

  2. Téléchargez sur votre ordinateur les ensembles de données suivants, que vous utiliserez dans cet exercice : Rivers_in_SEAsia_shapefile.zip et LandCover_in_SEAsia_grid.zip. Dézippez les deux fichiers dans un dossier de votre ordinateur.


Importer un fichier de forme SIG ou un autre ensemble de données vectorielles

  1. Dans le menu "Fichier", sélectionnez Importer.

    Dans le menu "Fichier", sélectionnez "Importer".

  2. Sélectionnez le type de fichier à importer dans le menu Type de fichiers. Pour cet exemple, sélectionnez _ESRI Shape (.shp)_ comme type de fichier, sélectionnez "Rivers_in_Southeast_Asia.shp", puis cliquez sur Ouvrir*.

    Si vous disposez de données au format MapInfo TAB, sélectionnez _MapInfo (.tab) dans le menu _Type de fichiers, sélectionnez votre fichier TAB, puis cliquez sur Ouvrir*.

    Pour le type de fichier, sélectionnez "ESRI Shape" (fichier de forme ESRI) ou un autre format si nécessaire.

  3. Un message apparaît, indiquant que le fichier contient plus de 2 500 éléments géographiques, ce qui risque d'altérer les performances de l'application.

  4. Lorsque vous voyez ce message, vous pouvez choisir d'importer simplement un échantillon, de limiter l'importation à la vue actuelle ou de tout importer.

    Consultez les options, puis cliquez sur "Tout importer".

  5. Cliquez sur le bouton Tout importer.

  6. Un message apparaît, vous demandant si vous souhaitez appliquer un modèle. Cliquez sur Oui.

    Sélectionnez "Oui" pour appliquer un modèle

  7. Dans la boîte de dialogue Paramètres de modèle, vous allez créer un modèle pour les cours d'eau, qui comportera les couleurs, les libellés et les icônes que vous souhaitez utiliser.

  8. Dans l'onglet Nom, sélectionnez le champ du fichier de forme que vous souhaitez utiliser pour les libellés de nom des données dans Google Earth. Référez-vous au tableau d'aperçu pour voir dans quel champ se trouve le contenu que vous souhaitez utiliser pour les libellés.

    Pour cet exemple, sélectionnez "NAM" dans le menu déroulant. Il s'agit du champ qui comporte le nom des cours d'eau dans le fichier de forme.

    Dans l'onglet "Nom", sélectionnez le champ approprié.

  9. Dans l'onglet "Couleur", sélectionnez Utiliser une seule couleur, puis cliquez sur la palette de couleurs située à droite. Les paramètres de couleur s'affichent.

  10. Dans la boîte de dialogue Sélectionner une couleur, choisissez une couleur pour l'ensemble de données concernant les cours d'eau. Pour cet exemple, sélectionnez une couleur dans les teintes bleues, puis cliquez sur OK.

    Sélectionnez une couleur pour l'ensemble de données

  11. Dans l'onglet "Hauteur", gardez l'option Repères au niveau du sol sélectionnée. Cela permet aux cours d'eau de rester fixés au sol et de suivre le relief.

  12. Une fois la configuration du style terminée, cliquez sur OK.

  13. Une boîte de dialogue apparaît, vous demandant si vous souhaitez enregistrer le modèle que vous venez de créer. Si vous souhaitez le conserver pour une utilisation ultérieure, cliquez sur Enregistrer. Sinon, cliquez sur Annuler. Pour cet exemple, cliquez sur Enregistrer.

    Enregistrez vos paramètres de style dans un fichier si vous le souhaitez.

  14. Vos données SIG ont été converties au format KML et elles apparaissent désormais dans Google Earth. Notez que le fichier KML est également répertorié dans le panneau "Lieux", sous le dossier Lieux temporaires. Pour l'enregistrer dans Google Earth en vue de sessions ultérieures, sélectionnez-le et faites-le glisser vers le dossier Mes lieux préférés avant de fermer l'outil.

    Image

  15. Dès que vous avez importé votre ensemble de données vectorielles, vous pouvez optimiser votre fichier pour limiter le nombre de points affichés à des altitudes élevées. Pour cela, utilisez l'outil Diviser en régions, et procédez comme suit :

    - Enregistrez l'ensemble de données vectorielles importé au format KML, puis sélectionnez "Diviser en régions" dans le menu "Outils". - Pour "Fichier en entrée", localisez le fichier KML que vous avez enregistré. Sélectionnez ensuite un "Dossier de sortie" dans lequel vous souhaitez enregistrer les fichiers divisés en régions. - Cochez la case "Ouvrir les fichiers des régions lorsque l'opération est terminée", puis cliquez sur "Régionaliser". Désormais, lorsque vous faites un zoom avant, le nombre de points affichés augmente.


Importer des fichiers GeoTIFF ou d'autres ensembles de données de trame

  1. Pour importer un ensemble de données de trame, cliquez sur Importer dans le menu Fichier. Sélectionnez le format de fichier approprié dans le menu des types de fichiers au bas de l'écran. Sélectionnez ensuite le fichier à importer, puis cliquez sur Ouvrir. Pour cet exemple, sélectionnez le type de fichier _GeoTIFF (.tif)_, le fichier "LandCover_SEAsia.tif", puis cliquez sur Ouvrir*.

    Ouvrez un fichier GeoTiff.

  2. Si l'image que vous importez dépasse la taille maximale acceptée par l'outil, plusieurs options s'offrent à vous :

    - Cliquez sur Créer des superpositions de grande taille pour importer des images volumineuses, qui sont ensuite automatiquement divisées en mosaïques et mises à l'échelle en fonction de votre niveau de zoom. - Cliquez sur Mettre à l'échelle pour que l'image respecte la taille maximale acceptée. - Cliquez sur Rogner pour afficher uniquement un sous-ensemble de l'image en haute résolution.

    Pour ce tutoriel, sélectionnez Mettre à l'échelle afin d'importer une image unique d'une résolution légèrement inférieure.

    Sélectionnez "Mettre à l'échelle"

  3. Dans la boîte de dialogue Nouvelle superposition d'image qui s'affiche, attribuez un nom à votre superposition d'image, puis cliquez sur OK.

    Attribuez un nom à votre superposition d'image

  4. Étant donné que l'ensemble de données de trame est géoréférencé par un système de coordonnées, il est automatiquement placé à l'endroit approprié. Le fichier GeoTIFF concernant les éléments de couverture terrestre a été importé dans Google Earth et apparaît dans le panneau "Lieux".

    Consultez la superposition importée sur la carte.

Outre la possibilité d'importer des données SIG dans Google Earth Pro, de nombreux autres outils et logiciels permettent de convertir et d'exporter ce type de données au format KML pour les utiliser dans Google Earth. C'est par exemple le cas de logiciels SIG tels que QGIS, ArcGIS d'ESRI et MapInfo.

  • QGIS est un logiciel SIG gratuit et Open Source qui possède plusieurs outils et plug-ins liés au format KML.

  • Le logiciel ArcGIS d'ESRI comporte des outils dans la fenêtre ArcToolbox (Conversion Tools > To KML – Outils de conversion > Vers KML) permettant de convertir les données SIG vectorielles et de trame au format KML.

  • MapInfo Professional fournit un utilitaire qui relie MapInfo Professional et Google Earth.

  • ogr2gui est un utilitaire gratuit qui convertit de nombreux formats, y compris des fichiers de forme au format KML.


Discussion et commentaires

Vous avez des questions à propos de ce tutoriel ? Vous souhaitez nous faire part de vos commentaires ? Accédez à la communauté d'aide Google Earth pour en parler avec d'autres utilisateurs.


Étapes suivantes